La programmation est un aspect important de la création d’un robot outre les techniques de robotique. En effet, c’est cette activité qui rend l’appareil autonome et capable de prendre des décisions. Focus sur la programmation et les différents langages de programmation disponibles.

Le robot logiciel

Un robot fonctionne au moyen d’un logiciel ou langage de programmation inclus dans une carte programmable qui équivaut au cerveau de l’appareil. Le langage de programmation comporte des programmes qui ne sont autres que des instructions données au robot afin que celui-ci effectue une tâche donnée. Le choix et la mise au point de ces instructions pour guider la structure du robot, reviennent au programmeur. A noter que c’est cette capacité à exécuter les instructions qu’on lui transmet qui fait la différence d’un robot par rapport à un simple automate.

Qui peut programmer un robot en scratch ?

Scratch est sans doute le langage de programmation le plus simple. Il est idéal pour les jeunes apprentis (enfants et adolescents) et les débutants qui font leurs premiers pas en programmation et qui souhaitent programmer un robot pour les enfants. Ce langage ne requiert pas une connaissance approfondi des algorithmes. L’élève programmeur a juste à glisser et déposer des icônes qui se rapportent à des actions et des pièces à programmer, en vue de former une ligne de programme.

Quel logiciel de programmation robot adopter ?

Autres logiciels de programmation robot

Il existe de nombreux langages de programmation robot. On peut notamment citer : Tickle et Python.

  • Tickle est une application similaire à Scratch. Sa seule particularité réside dans le fait qu’il est conçu pour être utilisé sur IOS, au plus grand bonheur des utilisateurs d’iPad.
  • Quant à Python, c’est un langage de programmation plus avancé. Il permet de mieux aborder les algorithmes et de s’initier aisément à l’écriture de lignes de code. Python offre un très large champ de programmation possible.
Catégories : Enseignants